Nouryo Yuka (納涼床) est aussi appelé Kawadoko (川床), ce qui signifie littéralement “lit de rivière”. Plusieurs lieux différents utilisent des appellations différentes : Yawayuka (かわゆか) à Osaka Kitahama (大阪北浜); Yuka (ゆか) à Kyoto Kamogawa (京都鴨川); kawadoko (かわどこ) à Kibune (貴船) et Takao (高雄). Pourtant, ils font tous référence à la même chose : diner sur le lit d’une rivière.

Tradition estivale unique de la zone d’Osaka-Kyoto, les restaurants et maisons de thé construisent des plateformes sur une rivière afin de profiter de sa fraicheur, de sa vue et du chant de l’eau qui coule.

Chaque année, de Mai à Septembre, on peut profiter du Kawadoko à Kyoto Kamogawa (京都鴨川), Kibune (貴船), Takao (高雄), et Takagamine (鷹峯).

Kibune Kawadoko (貴船川床)

Le meilleur des “nouilles de rivière” et du Kawadoko réunis
Les  kawadoko de Kibune sont construits à quelques centimètres au dessus de la rivière à proxitimité de cascades plus ou moins grandes. La rivière s’écoule sous la plateforme sur laquelle vous êtes assis.

De plus, vous pouvez trouver un restaurant de Ryokan (les auberges typiques japonaises) appelé Hirobun (ひろ文). Il s’agit d’un des seuls restaurant japonais qui proposent des “Nouilles de rivière” (Nagashi-sōmen 流しそうめん). Vous serez assis sur le kawadoko en face d’une cascade. De petits paquets de nouilles glisseront avec de l’eau qui s’écoulera dans un demi tube de bambou. Il vous faudra les attraper !

Photo par 貴船ふじや
Kamogawa Nouryo Yuka (鴨川納涼床)

Non loin du centre de Kyoto, on trouve un choix varié de cuisine du Japon et d’ailleurs
Kamogawa est situé dans le centre de Kyoto. Le long de la rivière Kamogawa, les Kawadoko / Nouryo Yuka sont répartis en quatre zones: Kamikiyamachi (上木屋町), Pontocho (先斗町), Saiseki (西石垣), et Shimokiyamachi (下木屋町). Il n’y a pas de spécialité par zone.

En plus de la cuisine traditionnelle de Kyoto, vous pouvez goûter à des plats coréens, chinois, italiens ou d’autres pays. Avant de vous rendre sur place, pourquoi ne pas vérifier ce dont vous avez envie ?

Photo par 京都の一軒家
Takao Kawadoko (高雄川床)

Une vue à la profondeur somptueuse et à proximité d’une rivière en pleine nature
Takao est le lieu favori des fans de Kawadoko. Il est situé au nord d’Arashiyama (嵐山). La zone est plongée en pleine nature, avec une vue fabuleuse sur la rivière. Vous aurez le loisir d’y voir des lucioles (Hotaru kanshō ホタル観賞) si vous vous y rendez un soir entre mi-Juin et mi-Juillet ou encore des feuilles d’érable (紅葉) à l’automne. 

Dans certains restaurant comme Momiji-ya (もみぢ家), vous serez accueilli par une Maiko (舞妓) – une apprentie Geiko (芸子) (aussi connue sous le nom de Geisha (芸妓) à Tokyo) qui jouera peut être pendant le diner. Le restaurant conserve le kawadoko en octobre et novembre pour que les gens puissent admirer les feuilles d’érable à l’automne. 

Photo par Hatena
Kumogahata Kawadoko (雲ヶ畑川床)

L’amour de la forêt et du calme
Il s’agit du coin le moins connu et il ne concentre que quelques Ryoka. Cela signifie que vous pouvez profiter d’une zone plus calme, à l’écart des touristes, pour y apprécier les bruits calmes de la nature et savourer l’air frais en toute tranquillité. Rakuunsō (洛雲荘), visible dans la photo ci-dessous, pourrait bien être votre restaurant de Ryokan favori à Kamogahata.

Photo par 一休
Loading Likes...

One thought on “Kawadoko (川床) – Manger sur une rivière à Kyoto”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *